MODELISER LES DONNEES

Connecter les données et les tables

C’est à cette étape que l’on va créer le Modèle Relationnel des Données qui va nous permettre de connecter les tables entre elles avant d’effectuer des mesures complémentaires grâce à Power Pivot et à son langage DAX (Data Analysis eXpressions). Voir Power Pivot.

Il s'agit ici de relier les tables de faits aux tables de dimension.

Le schéma en étoile ci-dessus est une approche de modélisation mature largement adoptée par les entrepôts de données relationnels. Les modélisateurs doivent classer leurs tables de modèle en tant que table de dimension ou table de faits.

En règle générale, les tables de dimension contiennent un nombre relativement petit de lignes. Il s'agit par exemple des informations connues concernant les produits ou les clients. En revanche, les tables de faits peuvent contenir un très grand nombre de lignes et croître au fil du temps, comme par exemple la base de données principales des ventes.

Aller plus loin avec l'article Utiliser la vue Modélisation dans Power BI Desktop.

Revenir à Power BI.